Le lundi 03 juin 2019 s’est tenue dans la salle des fêtes de la mairie de ZINIARE la deuxième session ordinaire de son conseil municipal. Avec 112 conseillers présents (femmes = 28 ; hommes = 84) sur les 117 que compte le conseil, la rencontre a pu débuter à 09h16mn. Après le mot de bienvenu prononcé par Mr le maire, il s’en suivi l’amendement du projet d’agenda. L’ordre du jour a porté sur 7 points à savoir : lecture, amendement et adoption du procès-verbal de la session précédente ; présentation du compte administratif et de celui de gestion 2018. Ce point a connu quelques amendements visant à rectifier un certain nombre d’erreurs matérielles constatées ; délibération portant adoption du compte administratif et de gestion 2018 et portant affectation du résultat du budget gestion 2018. Cette délibération a été adoptée par 110 voix pour, 0 voix contre, et 2 abstentions ; examen du projet de budget supplémentaire gestion 2019 ; délibération portant adoption du budget supplémentaire gestion 2019. Elle a été adoptée par : 112 voix pour, 0 voix contre, 0 abstention ; présentation des travaux de la cellule technique chargée d’évaluation et de suivi du PCD (2017-2021) ; prise de délibération. Plusieurs délibérations ont à cet effet été prises et seront évoquées au niveau des décisions et engagements.

Au cours de cette session plusieurs préoccupations ont été soulevés : pourquoi la taxe sur les mains mortes est recouverte à moins de 50% ? es-ce les entreprises qui ne s’exécutent pas ? une préoccupation concernant la situation des personnes non à jour de leur taxe de jouissance. Quel traitement est réservé à ces dernières ? Quelle est la démarche à suivre ? toutes ces préoccupations ont trouvé des réponses venant de la part des services techniques concernés.
Décisions et engagements : le conseil a eu à adopter plusieurs autres délibérations. Il est question de : la délibération portant mise en place de commission en charge d’évaluer le passif foncier. En effet, le ministère de l’urbanisme a émis une directive à l’intention des municipalités visant à la mise en place de ces commissions afin de pouvoir juger de la pertinence de l’apurement du passif foncier dans chaque municipalité ; la révision et l’adoption d’une délibération portant sur la divagation des animaux. Elle fixe de nouveaux tarifs pour les amendes à payer pour les animaux en fourrière ; la délibération portant à baptiser un bâtiment de trois (3) classes à Zagbèga au nom du premier maire de la commune de ZINIARE Mr KONSEIBO Dominique. Toutes ces trois délibérations ont été adoptées chacune avec : 112 voix pour, 0 voix contre et 0 abstention.
Le CUA a réussi à mobiliser dix (10) personnes (femme = 1 homme =9) pour participer à la session.