Introduction. L’objectif du monitoring des processus électoraux
La consolidation de la démocratie passe par l’organisation d’élections libres, équitables, transparentes, crédibles et apaisées dont les résultats issus des urnes sont acceptés par tous. Pour ce faire, la société civile, doit jouer sa partition en tant que composante incontournable de la société. Par ailleurs, la présence d’observateurs nationaux ou internationaux apparaît comme une mesure dissuasive ayant pour objectif de freiner la tendance des protagonistes à avoir recours à la fraude, aux irrégularités, à la violence etc. Depuis sa création, le GERDDES-Burkina s’est investi dans ce domaine tant au niveau national que sous régional et régional.

Au niveau national, le GERDDES-Burkina a toujours observé les élections au sein de plusieurs de réseaux d’associations. On peut citer :
-  Le Collectif pour l’Observation Indépendante des Elections qui regroupait le GERDDES et le MBDHP de 1995 jusqu’à la présidentielle 1998 incluse ;
-  L’Observatoire Indépendant des Elections (OIE) constitué de 14 organisations (des municipales 2 000 à nos jours) ;
-  Le Collectif des OSC réunissant 10 organisations avec pour chef de file le GERDDES-Burkina. Ce Collectif s’est chargé de mener des actions de sensibilisation et d’observer la campagne électorale des élections couplées de 2012 ;
-  La Coalition pour les Réformes Electorales et Institutionnelles avec pour tête de file le FOCAL pour l’observation du scrutin de 2012 ;
-  La Convention des OSC pour l’Observation Domestique des Elections (CODEL) qui, pour la première fois, a expérimenté la ‘’situation room’’ aux élections couplées de 2015 et aux élections municipales de 2016.

Au niveau sous régional et régional le GERDDES-Burkina, sur invitation du GERDDES-Afrique ou d’autres organisations s’est fait représenter par un ou plusieurs de ses membres.

Au niveau sous régional et international le GERDDES-Burkina est membre du Réseau Ouest Africain de Surveillance des Elections (ROASE ; en anglais West Africa Election Observers Network- WAEON) et du Réseau mondial d’observateurs nationaux des élections en anglais Global Network of Domestic Election Monitors (GNDEM).