Dans sa philosophie d’accompagnement des OSC, l’exécution de tout projet recevant l’appui technique et financier de Diakonia, doit prendre en compte certains thèmes transversaux tels que le genre, le VIH/Sida, l’environnement, l’approche par les droits etc. En plus du fait que le genre soit un thème transversal, Diakonia accorde une attention particulière aux femmes et aux jeunes dans sa quête de mieux-être pour tous les burkinabé.

C’est dans cette optique que le GERDDES-Burkina, dans l’exécution du projet « Contribution à la consolidation de la démocratie participative dans douze communes de cinq régions du Burkina Faso » a institué les journées d’interpellation.

Comme leur nom l’indique, ces journées sont une stratégie pour interpeller les responsables communaux en vue de les amener à prendre en compte les préoccupations majeures des femmes et/ou des jeunes dans la gestion économique et sociale de la commune. L’intérêt doit se traduire par des inscriptions dans les PCD, les PAIC et les budgets communaux. Ces problèmes spécifiques réapparaissent souvent comme propositions faites lors de la tenue des journées bilans.