Les Forces armées nationales (FAN) du Burkina ont 55 ans. Elles commémorent ce 1er novembre 2015 cet anniversaire sous le sceau de la « sobriété » et sous le thème « Raffermissement de la vocation militaire au service d’une armée républicaine ». Une tribune qui a servi au Président Michel Kafando pour rappeler la place et le rôle dévolus à l’armée. La cérémonie s’est déroulée à la place de la Révolution. Elle a été ponctuée par le discours du Président Michel Kafando et la reconnaissance du mérite des 70 récipiendaires par leur décoration.

Immiscions de l’armée dans la vie politique

Le Président du Faso n’est pas allé par quatre chemins pour exprimer son désarroi face à l’implication des FAN dans la vie politique burkinabè. Il a cité le plus récent coup d’Etat manqué de septembre 2015. « Disons le franchement, a dit Michel Kafando, l’armée n’était pas exempte de reproches ».

Continuant dans la même lancée, le Président du Faso a déclaré que c’est parce l’armée s’est immiscée dans la vie politique depuis 1966, que son unité et sa cohésion en ont largement pâti. Et c’est ce qui a parfois mis en cause son honorabilité.

La suite sur Burkina24.com