Le mercredi 15 mai 2019 s’est tenue dans la salle de conférence du centre jeune de Orodara, une rencontre d’information sur le projet Présimetre initié par le GERDDES-BF. Cette rencontre animée par Monsieur KONE Dramane. Elle a porté principalement sur : les résultats des activités de 2017 et 2018 ; les résultats de l’enquête réalisée en 2018 ; le plan d’action 2019 ; le budget citoyen de la commune de Orodara ; la plateforme Présimetre ; divers.
18 personnes composées de CVD, de conseillers municipaux, de responsables de radio, de représentant COGES santé ont pris part à cette rencontre.
A la fin de la communication des préoccupations ont été soulevées par les participants :
Au titre des difficultés rencontrés dans les villages : l’analphabétisme des populations ; les conflits internes (surtout terrien) ; la non implication des conseillers et CVD dans la réalisation des infrastructures ; les difficultés pour la large diffusion des informations ; les difficultés de mobilisation communautaire ; l’irrégularité des rencontres périodiques ; l’activité a été programmée au moment où les cérémonies coutumières de Orodara battaient leur plein ne permettant pas aux non-initiés et les femmes de terminer la rencontre.
Au titre des questions : quelles stratégies pour rendre compte de la gestion des affaires à la commune ? que faire quant à la non implication des acteurs à la base lorsque nous nous levons un matin et que nous constatons le début des travaux de construction d’infrastructures dans le village ? comment rechercher des partenaires pour appuyer les villages ? quelles est la meilleure stratégie de mobilisation des communautés ?
Au titre des suggestions et recommandations : les participants souhaitent que le CUA à travers ses partenaires vole au secours des élus locaux en leur formant sur leurs rôles et les béabas pour mieux les outillés sur la gestion de la commune.
Le CUA note une adhésion du conseil municipal, du Haut-Commissariat de la province du Kénédougou et des acteurs locaux à la mise en œuvre du processus et du plan d’action 2019.