C’est dans un climat empreint de respect et de compréhension que s’est tenu le vendredi 10 mai 2019 dans la salle des fêtes de la mairie de ZINIARE la mission d’information. Elle a connu la participation de nombreux acteurs locaux tels : les conseillers municipaux, les CVD, les ICP et COGES santé, les inspecteurs de l’enseignement, les APE et COGES éducation, les leaders d’association, délégués généraux des lycées, la presse écrite et la radio etc. Elle a réuni 72 participants dont 12 femmes et 60 hommes. Une mission de GERDDES Ouagadougou dirigé par Mr YE Kalixe est venue pour superviser les travaux. Plusieurs thèmes ont été évoqués. Il s’agit entre autres de : l’appropriation du concept de PRESIMETRE ; le contenu du programme d’activité de l’année 2019 et Susciter l’adhésion des différents acteurs pour sa réussite.
Au cours des débats, quelques préoccupations ont été soulevées notamment : les querelles de leadership entre les conseillers municipaux et les CVD dans les villages ; la qualité (durabilité) de certaines infrastructures due au laxisme de certains entrepreneurs, mais aussi souvent au manque de suivi citoyen de la part des populations ; paupérisme accentué des femmes et leur non-implication dans les sphères de décision.
A ces différentes préoccupations, des suggestions et recommandations ont pu être faites. Une recommandation, du moins très pertinente, a retenu notre attention : une formation sur la définition des rôles entre les CVD et les conseillers municipaux afin d’éviter tout malentendu et tout empiètement des uns dans la sphère de compétence des autres.
Il faut signaler que la mission du GERDDES a fait le point de l’enquête sur les services transférés menée dans la commune de ZINIARE en 2018. A cet effet, il ressort au titre des points positifs, la disponibilité du maire qui a toujours ses portes ouvertes pour toute consultation ainsi que d’excellentes statistiques aussi bien dans le domaine de la santé que dans celui de l’éducation. Le seul point négatif constaté fut au niveau de la cantine scolaire relativement au retard dans la livraison des vivres.
Au finir de cette rencontre, les participants ont promis l’engagement de s’impliquer et d’assurer un meilleur suivi de la gouvernance locale.