CADRE DE DIALOGUE AVEC LES SERVICES TRANSFERES A TOECE

Le GERDDES-Burkina à travers son Cadre Unitaire d’Action (CUA) à tenu le vendredi 18 septembre 2020 dans la commune de Toecé un cadre de dialogue sur les services transférés à la commune notamment la santé et l’éducation primaire et post primaire. Cette rencontre faut-il le rappeler rentre dans le cadre de la mise en œuvre du Programme PRESIMETRE avec le financement de la coopération Suisse. Elle avait pour objectif de contribuer à l’amélioration du fonctionnement desdits services en prenant en compte les recommandations de la population et particulièrement celles des femmes et des jeunes.
La rencontre a regroupé divers acteurs à savoir : le Maire et ses conseillers, le SG de la Mairie, les responsables des services techniques déconcentrés, les CVD, les responsables des associations/groupements de femmes et de jeunes, les autorités coutumières et religieuses, les responsables COGES de l’éducation et de la santé, la presse et une délégation du Bureau Exécutif National du GERDDES-Burkina venu de Ouagadougou. Au total 114 personnes ont pris part à ce cadre dont 38 femmes et 76 hommes.

Après le discours d’ouverture du Maire de la commune, tour à tour Mr Robert ILBOUDO, gestionnaire de la circonscription d’éducation de base de Toecé et Mr Moumouni TASSEMBEDO, major du CSPS de Toecé, ont fait leurs présentations.

A la Suite des différentes présentations, les participants ont soulevé des préoccupations sur les aspects suivants :
• La politique de gratuité des soins de santé (rupture permanente des produits)
• L’insalubrité des salles d’hospitalisation des centres de santé
• Le manque de voie pour rejoindre les centres de santé et certains villages de la commune
• Le manque d’écoles et de salles de classe dans la commune
A toutes ces préoccupations, des réponses ont été apportées par le Maire et les autres acteurs présents.

Des recommandations ont également été formulées par les populations. Il s’agit de :
• Rendre disponibles les produits de soins dans les dépôts pharmaceutiques
• Organiser les CVD par village pour nettoyer les salles d’hospitalisation.
• Sensibiliser les populations sur leur contribution personnelle au développement de la commune
• Réaliser un forage au profit de l’école du village de nayalgué
• Réhabilité la voie qui relie le village de timboué à la ville de Toecé
Des engagements ont été pris par la Mairie à la suite des recommandations. Il s’agit de :
• Construire trois salles de classe d’ici la rentrée prochaine au collège municipal de Toecé
• Organiser les villages pour nettoyer les salles d’hospitalisation des centres de santé.